La Menace du 1%

Les produits Apple ne représenteraient que 1 % du total des infections, selon divers rapports. Mais ils ne sont pas immunisés pour autant, comme l’ont démontré deux incidents en novembre dernier. Les équipes de Palo Alto Networks ont d’abord découvert Wirelurker, un virus qui s’installe sur les ordinateurs Mac et qui se transfère sur les iPhone connectés en USB. La faille, localisée en Chine, aurait touché 350 000 usagers, essentiellement ceux qui auraient déverrouillé (jailbreaké) leur téléphone. Le même mois, la société FireEye a découvert qu’un autre virus, Masque Attack, pouvait remplacer des programmes légitimes comme Google Mail par des contrefaçons qui ont accès à toutes les données. Apple affirme qu’aucun de ses clients n’a rapporté avoir été victime de ce virus, qui n’infecte que les usagers qui ont téléchargé une application en dehors de l’App Store officiel.

source

Advertisements